Thursday, March 12, 2009

Vikram Pandit, l'homme dont les mémos font grimper les bourses...

Vous connaissez Vikram Pandit ?


C'est le patron de Citigroup.
Cet homme est par ailleurs un magicien.
Il lui suffit d'envoyer un mémo interne à l'ensemble de ses collaborateurs pour que les bourses grimpent de plus de 5% en un jour et que le secteur bancaire engrange une progression encore plus spectaculaire.
Que disait ce mémo ?
En résumé, il disait que, avant impôts et résultats exceptionnels, la banque a fait des profits en janvier et février et que ces profits étaient les plus élevés depuis le 3e trimestre 2007 (trimestre qui marqua le début de la crise des subprimes).
Le point, c'est que tous les gens qui suivent de près le secteur financier savent que les résultats courants des banques sont positifs, mais que ce sont les réductions de valeurs sur les actifs toxiques qui les obligent à acter des pertes gigantesques qui menacent leur survie.
Car si Citigroup se portait si bien, pourquoi donc les contribuables américains ont-ils été obligés de renflouer la banque pour la troisième fois il n'y a pas moins de deux semaines ?
Là se situe donc le tour de force : en diffusant par un mémo interne une information que tout le monde connaissait déjà, le magicien Pandit a enclenché un rallye boursier...
Ma recommandation : méfiez-vous des rallyes de ce genre...