Monday, September 21, 2009

Vous connaissez le IWH ?

Il s'agit du "Institut für Wirtschaftsforschung Halle". Cette organisation publie régulièrement des études et prévisions économiques et conseille le gouvernement allemand.
Dans sa note de conjoncture publiée le 15 septembre 2009, l'IWH confirme que la situation économique de l'Allemagne en 2010 et 2011 sera particulièrement difficile.
Le problème viendra, selon cette étude, du fait que les programmes d'aides gouvernementales à l'économie vont prendre fin dans les trimestres à venir, ce qui va probablement rendre inévitable une rechute de l'activité économique en 2010, après l'embellie connue en 2009 du fait, précisément, de ces programmes d'aides.
A titre d'exemple, l'enveloppe de 5 milliards d'euros que le gouvernement allemand a affecté au programme de prime-à-la-casse (cash-for-clunckers), qui fut la plus importante enveloppe consacrée par un gouvernement au nouveau mondial, prendra fin à la fin de ce mois de septembre. Globalement, ce sont 85 milliards d'euros de mesures exceptionnelles prises par l'Allemagne pour soutenir l'emploi et le pouvoir d'achat de la population, soit 1,6% du PIB de 2009, qui sont vouées à prendre fin dans les trimestres à venir.
Selon le IWH, le chômage devrait grimper à 10,3% de la population active en 2010, contre 8,1% cette année, alors que la consommation des ménages chutera de 0,7% en 2010, après avoir crû de 0,5% en 2009.
Selon les prévisions budgétaires du gouvernement, 86,1 milliards d'euros de financements additionnels nets seront nécessaires en 2010, contre un record de 47,6 milliards d'euros en 2009.
Non, l'économie européenne n'est pas sortie de l'auberge. Il est probable que les bourses s'en rendront compte prochainement...